Cette semaine au programme des coups de cœur : des thrillers palpitants, des classiques qu'il est bon de lire ou relire, des BD qui n'ont pas pris une ride et des sorcières féministes !  

Les coups de cœur de Valérie

Après l 'excellent "Avant d'aller dormir", S.J Watson nous livre avec "Disparues" un roman d'atmosphère, un thriller psychologique.

Alex Young, jeune trentenaire souffrant d'amnésie post-traumatique, est documentariste.

Après un premier documentaire remarqué sur les prostituées à Amsterdam, elle est envoyée dans le nord de l'Angleterre pour un reportage sur une petite ville frappée par la crise, marquée par la disparition, quelques années plus tôt, des 2 adolescentes.

Blackwood bay est aussi la ville où Alex a grandi mais dont elle a peu de souvenirs ...

Un polar assez glauque sur le thème de la mémoire qui tient son lecteur en haleine jusqu'au dénouement final.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Un thriller horrifique pour ados : "Si longue soit la nuit" de Christophe Lambert 

Cinq ados qui ne se connaissent pas, sont enfermés dans leur lycée, sans possibilité de s'enfuir ni de contact avec l'extérieur.

Au dehors, les éléments se déchainent : inexplicables aurores boréales, montée des eaux qui les oblige à trouver refuge dans les étages supérieurs...

A l'intérieur, ce n'est pas plus rassurant : un horrible monstre gluant les poursuit, les jeunes se volatilisent les uns après les autres ....

C'est angoissant, terrifiant à souhait et, comme dans la série Stranger things, l'atmosphère est très bien rendue, l'angoisse des uns et des autres, palpable ...

Christophe Lambert n'en est pas à son premier roman : depuis plus de 20 ans, il régale les lecteurs, des plus jeunes aux adultes, en passant par les ados de ses récits tantôt de SF, tantôt policier, tantôt fantastiques ...

Grand fan de cinéma, son écriture s'en ressent, et grand fan de Stephen King à qui il rend ici hommage.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Deux "chouchous", deux "robinsonnades" très différentes : 

"Le royaume de Kensuké" de Michael Morpurgo illustré par François Place.

Un homme nous raconte sa disparition, lorsqu'enfant le bateau sur lequel il faisait le tour du monde chavire, seul lui et sa chienne Stella Artois échouent sur une île et sont assez mal accueillis par son seul habitant : un vieil homme japonais, très autoritaire : Kensuké. Commence alors un long apprivoisement respectif, Kensuké enseignant à Michael  les rudiments d'une vie en pleine nature.

Inspiré par la vie de l'auteur, ce roman d'aventures et d'apprentissage est magnifié par les illustrations de François Place.

Michael Morpurgo, professeur d'anglais britannique, a écrit de nombreux romans pour enfants et adolescents, toujours remplis d'une grande humanité

Dans sa vie personnelle, avec sa femme, ils accueillent des enfants défavorisés dans des fermes créées pour leur faire découvrir la nature et les animaux.

Son œuvre est couronnée de nombreux prix littéraires en France et en Grande Bretagne.

Il est  connu aussi par la formidable adaptation cinématographique de son roman "Cheval de guerre" par Steven Spielberg.,

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

"Sa Majesté des mouches" de William Golding 

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, un petit groupe d'enfants et d'adolescents échoue sur un île déserte du Pacifique, seuls survivants d'un accident d'avion.

Commencent alors de grandes vacances où il fait toujours beau, où aucun parent n'est là pour donner des limites, où l'on peut se baigner jusqu'à l'aube mais bientôt, le besoin de s'organiser pour survivre s'avère essentiel. Deux clans se créent, faisant place à la sauvagerie, où l'on découvre que des enfants livrés à eux-mêmes peuvent faire preuve d'une cruauté sans limite. 

Une réflexion sur ce qui fait une civilisation, sur le pouvoir, qui nous démontre que lorsque "une civilisation est fragile, le retour à la barbarie n'est jamais très loin".

Une contre-utopie bien loin de Robinson Crusoé.

William Golding a été récompense par Le Prix Nobel de littérature en 1983 : beaucoup de ses romans nous parlent de la "barbarie instinctive de l'homme", comme un avertissement.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Les coups de cœur BD de Fred 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Le coup de cœur de Céline

Une BD engagée, colorée qui m'a beaucoup émue, remuée. Faites un bon dans le passé pour éclairer un peu plus la place des femmes dans la société, encore aujourd'hui sujette à débats. Nous sommes les descendantes des sorcières qu'ils n'ont pas tuées, soyons fières, féministes, lisons et agissons !

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Ajouter un Commentaire

En envoyant ce commentaire j’accepte que le Département de la Charente-Maritime traite les données de ce formulaire afin de répondre à ma demande En savoir plus sur la gestion de mes données personnelles et mes droits


Code de sécurité
Rafraîchir