Un garçon se réveille dans la nuit et appelle ses parents. Étrangement, pas de réponse. Il fait noir dans sa chambre, et tout ce qui l’entoure paraît bien terrifiant. Il prend alors son courage à deux mains pour descendre de son lit et sortir de sa chambre, bravant des ombres menaçantes. S’en suit un périple au cœur de la maison, à la recherche de ses parents...


Le garçon nous raconte ce qu’il voit, ce qu’il ressent et ce qu’il imagine. Des choses du quotidien se transforment en objet de peur irraisonnée. Sur son parcours, il interroge tour à tour la tortue, le chat, le chien, le poisson rouge, une mouche… mais bien sûr aucun ne répond à sa question répétitive « n’as-tu rien vu, toi […] ? ».
C’est dans un dernier élan de témérité qu’il va passer la porte menant au jardin, pour y retrouver, enfin, ses parents qui profitaient amoureusement de cette soirée d’été. Il peut alors retourner se coucher, fier d’avoir vaincu ses peurs nocturnes, tout « seul, comme un grand ».
Le texte exprime avec beaucoup de poésie toute la réalité déformée par la peur dans l’esprit de l’enfant. Les illustrations, originales et fantasques, traduisent à merveille les pensées très imagées dans le récit de ce garçon.
Une véritable pépite sur le dépassement des peurs et l’acquisition de l’autonomie. C’est beau de grandir!
A partir de 5 ans.

 

Emeline-MD17

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

 

 

Ajouter un Commentaire

En envoyant ce commentaire j’accepte que le Département de la Charente-Maritime traite les données de ce formulaire afin de répondre à ma demande En savoir plus sur la gestion de mes données personnelles et mes droits


Code de sécurité
Rafraîchir