Après les "Confineries des bibliothécaires" découvrez les interview des anciennes et anciens confiné.e.s de la MD17 !

MCQui es-tu ? Marie-Christine Aubry

Que fais-tu à la MD17 ? 

Bibliothécaire jeunesse, je m’occupe du fonds albums 3-6 ans et du fonds contes. Je suis aussi référente géographique de l’Aunis sud et de la CARO.

Quel livre t'as fait t'échapper de l'actualité Covid ?  

Une adaptation ciné d’Emma m’a donné envie de me replonger dans Jane Austen. Ça tombait bien, j’avais Persuasion sur mes étagères sans avoir jamais pris le temps de le lire.

Un coup de cœur pendant ce confinement ? J’aime toujours beaucoup la série Peaky Blinders.

Ton moment préféré du confinement ?  

De manière générale, j’ai aimé le fait de partager plus de moments en famille.

Qu'est-ce qui t'a manqué le plus ?  

Ne pas pouvoir sortir se promener tous ensemble.

Un film à conseiller pour se tourner vers l'avenir ou tout oublier pendant quelques heures ?  

Pour tout oublier, une trilogie de 7 heures : la postlogie Star Wars ! Une bonne entrée en matière avec Le réveil de la force, un coup de cœur personnel pour Les derniers jedi, un avis plus mitigé pour L’ascension de Skywalker.

Et sinon, avoue, tu as dansé dans ton salon ? Sur quelle musique ?  

Oliver’s army d’Elvis Costello ou I fought the law par The Clash ont toujours ce pouvoir irrésistible non seulement de me faire danser mais aussi de me faire chanter à tue-tête et de me donner la pêche !

Dans un autre registre, Barbapoux d’Hélène Bohy et Philippe Berthe, ça marche super bien pour faire des rondes à n’en plus finir ! 

Tu as un nouveau talent depuis le confinement, parles nous en !   

Pas de nouveau talent hélas, par contre le confinement m’a permis de me familiariser avec des outils que je n’avais pas l’habitude d’utiliser comme la messagerie instantanée ou les appels vidéo, et de voir l’intérêt qu’ils présentaient aussi bien d’un point de vue personnel que professionnel.

Tu as enfin eu le temps de découvrir les ressources numériques ?  

Moi non, mais mon conjoint a apprécié de pouvoir consulter la presse sur Cafeyn.