Après la sélection sur les femmes et filles de sciences en février et sur la poésie, en mars, nous nous sommes adaptées à la situation de confinement pour vous proposer en ce mois d'avril, une sélection multiple sur la journée type des bibliothécaires de la MD17 !

.
https://md17.charente-maritime.fr/images/A_images_2020/Coups_de_projecteur/val%C3%A9rie/elfe.JPG?1586267705

Encore une matinée ensoleillée : on s'étire, une petite douche et lectures des mails ; rien de nouveau sous le soleil : les libraires, bibliothécaires, le monde du livre essaient tant bien que mal de se faire entendre en cette période de confinement ! Bonnes nouvelles : les lecteurs s'arrachent les livres numériques et les livres audio et le nombre d'abonnés aux ressources numériques de la Médiathèque départementale explose !

 
Puis, comme chaque matin à 8h55 sur France Inter, Augustin Trapenard me susurre à l’oreille une "lettre d'intérieur" d’un écrivain confiné, après Annie Ernaux, Léonora Miano, Sorj Chalandon..., ce matin c'est Leïla Slimani ; cela m’aide à me mettre au catalogage https://md17.charente-maritime.fr/images/A_images_2020/Coups_de_projecteur/val%C3%A9rie/matinjpeg.jpg?1586267737

 


Travailler chez soi permet de travailler en musique sans déranger trop de monde : les playlist des collègues de la MD m’accompagnent et je redécouvre de vieux CD oubliés !


13h15 : un peu de lecture : je n’ai que l’embarras du choix et je déguste petit à petit le formidable pavé « Réjouissez-vous »de Steven Erikson : un roman de premier contact sans contact avec les extra-terrestres, qui, par intermédiaire d'un autrice de SF canadienne qu'ils ont kidnappée, vont essayer de sauver la terre, de la sauver des hommes.

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

Loin de moi la prescription de lecture de romans proches de l'horreur que nous vivons et que les auteurs de SF (Richard Matheson entre autres avec Je suis une légende) ou de thrillers ( comme Stephen King et son Fléau ou Frank Thilliez avec Pandemia) même Le Clézio avec la Quarantaine et bien d'autres avaient prévue.

 

 Le confinement nous offre du temps, le temps de :

- relire les poètes :Paul Eluard qui nous parle si bien d’amour en cette période où nous n’avons besoin que de celà,  l'impertinent Jean Tardieu , le génial Jacques Prévert et Kenneth White ce pélerin du « vide-plénitude »…

-(re)lire les classiques de Tourgueniev à Duras, se soigner par les livres à grands coups de Modiano, Houellebecq , Murakami, Dickens ou Sagan : la littérature comme remède à la mélancolie.

- interroger notre rapport au monde grâce à des récits de voyages, récits de vie : lire « Dans les forêts de Sibérie » où Sylvain Tesson fait l’expérience de la solitude et du vide.

- retrouver la luxuriante forêt amazonienne dans « le  Vieux qui lisait des romans d’amour » de Luis Sepulveda, emporté par le covid19.

- se faire raconter des histoires via les livres lus : vous n'échapperez pas au lancinant Né d'aucune femme de Franck Bouysse ou à l’inoubliable My absolute darling de Gabriel Tallent.

- se recentrer sur l’essentiel, ralentir en lisant "Eloge de la lenteur" de Pierre Sansot. 

- Cogito ergo sum: réfléchir à la société d’après avec "la force de l’optimisme" de Martin Seligman et, penser mieux avec les philosophes, repenser la justice sociale et notre rapport aux autres.

« le monde est devenu mortel, cela rend l’humanité plus émouvante » écrivait il y a quelques jours Jean-Louis Fournier

 

 

Puis à nouveau , Electre, Orphée et leurs univers impitoyables. Je lève les yeux de mon ordi pour m’apercevoir que le soleil donnant dans la pièce y’aurait bien besoin d’un peu de ménage mais j’ai le temps, non ? Procrastination quand tu nous tient !

 

Mais le soleil est là et, luxe de travailler chez soi, je déménage mon bureau dans le jardin :

https://md17.charente-maritime.fr/images/A_images_2020/Coups_de_projecteur/val%C3%A9rie/aprem.JPG?1586267276


On prend aussi le temps de ne rien faire et de rêver     

 

 nursejpeg

Je m’inquiète aussi pour les miens, ma fille Alice ressemble de plus en plus aux nurses du peintre américain Richard Price  !

 

 

 


https://md17.charente-maritime.fr/images/A_images_2020/Coups_de_projecteur/val%C3%A9rie/baskets.jpg?1586265851Fin d’après-midi c’est l’heure du rendez-vous quotidien sur Skilleos avec Luis pour une séance de latunga ou Sofiane pour du latinva sinon ce ne sera pas chouette sur les plages cet été !

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

 

https://md17.charente-maritime.fr/images/A_images_2020/Coups_de_projecteur/val%C3%A9rie/plagejpeg.jpg?1586268321

 


Puis une soirée confinée à deux, pleine de livres, de musiques , de séries et de bons films et sans virus pour le moment : de quoi se plaint-on ?.

https://md17.charente-maritime.fr/images/A_images_2020/Coups_de_projecteur/val%C3%A9rie/kitty.JPG?1586268350


Valérie

 

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.